Accès membre
Menu
Devenir membre

Le CSEM au cœur de l’innovation, matière première de l’industrie suisse

Bien que soumise à une rude concurrence étrangère, l’industrie et la recherche suisses figurent parmi les plus performantes du monde. Elles bénéficient en effet d’instruments efficaces, essentiels pour s’affirmer dans l’innovation et soutenir leur essor. Le CSEM est l’un d’entre eux. Sa mission consiste à rechercher, développer puis transférer de nouvelles technologies ­ principalement liées à la miniaturisation, la précision et la basse consommation ­ au profit des entreprises du pays pour en assurer la compétitivité.

Au service des entreprises

Le CSEM est actif sur pratiquement tous les fronts de l’innovation : nanotechnologies, microélectronique, ingénierie des systèmes, algorithmique, biotechnologies, photovoltaïque, technologies de l'information et de la communication, etc. Le savoir et l’expérience des collaborateurs du centre sont, par vocation, partagés avec les entreprises partenaires et nombre de start-ups ; avec pour objectifs de passer du prototype à la production à grande échelle, de stimuler les performances et d’adapter les outils de production à l’ère du numérique, de l’économie circulaire, toujours dans le respect de l’environnement.

Lancé en 2018 le « Digital Journey » témoigne de l’engagement du CSEM aux côtés des PME suisses, dont il entend favoriser la numérisation.

En raison des bouleversements économiques liés à la pandémie, le CSEM a décidé cette année de changer les règles de ce concours emblématique : en 2020, ce sont ainsi deux entreprises, et non une seule, qui, chacune, bénéficieront du soutien des spécialistes et chercheurs du centre, pour un montant de 100’000 francs, afin de concrétiser un projet de mutation numérique. Selon Mario El-Khoury, directeur du CSEM, « À travers cette action, nous visons à stimuler chez les PME la dynamique digitale, amorcée avant la pandémie de la Covid-19, car la concurrence étrangère ne dort pas ! »  

illustration 

Dans la dynamique de la recherche suisse et européenne

Divers programmes de soutien, dont Innosuisse, l’Agence suisse pour l’encouragement de l’innovation, permettent par ailleurs aux PME locales de travailler avec le CSEM sur des technologies avant-gardistes. Dans ce cadre, le CSEM coopère souvent avec les institutions universitaires et centres de recherche suisses. Il coordonne ou est associé à de nombreuses recherches à l’échelle du continent dans le cadre du programme européen Horizon 2020, qui dispense d’importants crédits à l’innovation et contribue à divers programmes de l’Agence spatiale européenne.

Le CSEM est né en 1984 de la volonté du Conseil fédéral, inquiet de voir l’industrie helvétique perdre du terrain sous les assauts de la concurrence étrangère. Il est issu de la fusion de trois institutions neuchâteloises, expertes en microtechnique : le Centre électronique horloger (CEH), la Fondation suisse pour la recherche en microtechnique (FSRM) et le Laboratoire suisse de recherches horlogères (LSRH). Il s’agissait alors de redonner vigueur et confiance à l’industrie suisse, dans le domaine des nouvelles technologies.

Fort désormais de plusieurs centaines de collaborateurs, dont une majorité de chercheurs – toutes disciplines confondues – le CSEM joue pleinement son rôle de vecteur des technologies de pointe. Outre son siège historique de Neuchâtel, il est aujourd’hui présent aussi à Zurich, Muttenz, Alpnach et Landquart. Ses activités au service et à la demande des entreprises sont en développement constant. Le CSEM sera présent au SIAMS, du 10 au 13 novembre prochain à Moutier.

 

logo_csem

 

Siège du CSEM
Rue Jaquez-Droz 1
Case postale 216
CH-2002 Neuchâtel
 
T +41 32 720 51 11
F +41 32 720 57 30
 
 
 
Facebook LinkeDin Twitter Youtube